3 livres pour débuter dans le végétarisme

Ces derniers mois, j’ai fait l’acquisition de nouveaux livres de cuisine exclusivement végétariens, voire même végétaliens. Au quotidien, je n’ai pas la place de vraiment cuisiner vu la taille de ma cuisine et l’absence complète de plan de travail mais avec un peu de système D, on y arrive toujours ! Et les bouquins de cuisine ce n’est pas pour suivre uniquement les recettes à la lettre, c’est aussi trouver de nouvelles inspirations ou connaître les bonnes techniques.

Mon végétarisme s’est traduit par la suppression de la chair animale de mon alimentation mais au début, je n’ai jamais pensé à tout ce qu’on pouvait cuisiner d’autres. C’est à force de déguster du tofu ou de l’épautre, et de m’intéresser à l’alimentation végétalienne que j’ai découvert une foule d’autres choses à cuisiner. Voici donc ma première sélection (d’autres vont suivre !) pour découvrir le végétarisme ou s’y intéresser un peu plus !

» Lire la suite »

Faut-il manger les animaux ?

Faut-il manger les animaux ? de Jonathan Safran Foer.

Voilà un bon moment que je voulais vous parler de ce bouquin… Quand on connaît mes convictions, rien d’étonnant à ce que je veuille le lire à tout prix. A vrai dire, en l’achetant, j’avais une petite idée de ce que je trouverai à l’intérieur : l’élevage industriel et sa souffrance animale inhérente. Ceci dit, il ne s’agit  absolument pas d’un plaidoyer pour le végétarisme, il a surtout le mérite de lancer la réflexion autour de cette nouvelle façon de produire et donc de consommer, ses enjeux éthiques et sanitaires.

Une réflexion qui s’adresse donc à tous. Pourtant, je suis persuadée que les personnes qui l’ont déjà lu ou le liront étaient déjà pour une bonne partie des convaincues. Je ne suis pas du tout dans l’optique d’endoctriner à outrance en végé-militante, ni même de résumer en un article le livre de Jonathan Safran Foer. Beaucoup n’auront pas envie de le lire, par paresse, manque de temps ou désintérêt. Et pourtant, bon nombre de réflexions et de faits devraient être diffusés au-delà de ceux qui voudront bien le lire… Ce que je vais essayer de faire, là tout de suite.

La relation qui unit les hommes et les bêtes est particulière et un mystère depuis toujours. Il y a les animaux de compagnie qu’on cajole et ceux d’élevage qu’on mange, et tout diffère selon le pays où on se trouve : « les Français qui adorent leurs chiens et mangent parfois leurs chevaux, les Indiens qui adorent leurs vaches et mangent parfois leurs chiens ». On refuserait de voir son animal compagnie souffrir pendant qu’on accepte que des milliards d’autres vivent dans des conditions atroces pour une fin de vie des plus sordides. En résumé, « tous les animaux sont égaux, mais certains sont plus égaux que d’autres ».

» Lire la suite »

Hush, Katie White

De retour de 10 jours en Italie, j’ai plein de choses à vous faire découvrir… et vous y aurez le droit dans les semaines à venir ;).  En attendant, j’ai pris le train et 5h30 de trajet c’est long ! Alors pour m’occuper, j’ai pris dans mon sac un bouquin acheté il y a peu à la Fnac.

Côté 4e de couv’

Ses yeux étaient ouverts. Sa bouche s’était immobilisée en un rictus. Et sur son cou, du sang s’écoulait une longue balafre.

Au matin de sa première nuit avec le Dr Keaton, avec qui elle travaille dans une clinique d’insémination artificielle, Lake Warren s’éveille au côté d’un cadavre. C’est le début de la descente aux enfers.

Pour ne pas risquer de perdre la garde de ses enfants, elle doit se taire, mentir à la police et découvrir elle-même la vérité. Bientôt, d’inquiétant indices viennent – littéralement – s’amonceler devant sa porte. Lake comprend alors qu’elle est dangereusement proche des secrets sordides de la clinique et de Keaton. Mais peut-elle encore faire machine arrière ?

» Lire la suite »