Prunetto & des papilles en joie

Ce mois-ci, je me suis rendue en Italie dans ma belle-famille pour une dizaine de jours. Et l’avantage de passer son temps avec des gens qui vivent là-bas, c’est de découvrir des endroits perdus qui valent le détour. Ce mois-ci, j’ai goûté les délicieux plats de La Curma, une bâtisse d’agritourisme nichée dans la montagne…

La Curma se trouve à Prunetto, dans le Nord de l’Italie. A la limite du Piémont et de la Ligurie. A 110km de Turin environ. Compte tenu des routes sinueuses piémontaises, il faut compter un peu moins de 2h de route, à titre d’info.

L’agritourisme consiste à regrouper différentes activités touristiques sur une exploitation agricole : hébergement, restauration, vente… Les produits cuisinés et consommés sont donc ceux issus des cultures voisines !

La Curma est composée de plusieurs bâtisses de pierre, typiques du Piémont. Située en haut d’une des nombreuses collines de la région, vous pouvez apercevoir au loin la Ligurie et la Méditerranée par les jours de beau temps. Rien autour de vous à part la nature, les champs de blés.

Le restaurant est composé de 2 salles, l’une étant plutôt une extension de l’autre. La salle principale est située à l’intérieure de la bâtisse principale, avec une cheminée et de nombreux outils artisanaux qui servaient autrefois à la culture des champs.

L’hébergement est complètement abordable, comptez environ 30€ par personne par jour. Comptez 5€ de plus pour le petit déjeuner. Le tarif est dégressif dès un jour supplémentaire passé à La Curma et dès 3 jours.

Pour ce qui est du menu, vous n’aurez aucun moyen de le connaître à l’avance ! Il faut compter 25€ par personne environ. Pour ce prix-là le chef vous concocte un menu au top avec les produits du jour.

Compte tenu de la gastronomie locale, attendez-vous à manger des plats typiques et notamment beaucoup de viande ! D’ailleurs, pour vous faire un tour d’horizon, voici les plats au menu le jour où je m’y suis rendue : salade endives/noix/poulet, pâté maison, oeufs durs et beurre d’anchois, agnolotti, polenta et foies de veau, tranches de veau, arrosto…

Moi qui suis végétarienne, c’est le comble. Mais puisque le chef est top et qu’il n’y aucun menu de défini à l’avance, il a suffi qu’on lui précise lors de la réservation et j’ai eu le droit à un menu tout particulier ! Attention, le repas est gargantuesque… alors prévoyez de ne pas manger les 2 jours qui précédent votre visite !

Vous trouverez le descriptif de mon menu en bas d’article.

Friciule – pain frit, ça paraît barbare comme ça, mais c’est délicieux
Bruschetta fromage/tomates/basilic
Salade piémontaise – sans jambon
Tomate et mousse de rabiola
Flan à la sauge et à la menthe sauvages
Polenta à la fonduta (fromage fondu à base de fontina)
Risotto aux asperges
Beignet de fleur de courgette, pommes de terre et carottes
Oeuf & asperges au parmesan
Fraises & glace fior di latte

.

2 comments to Prunetto & des papilles en joie

Leave a Reply to LadyMilonguera Cancel reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>