Museo Nazionale del Cinema, Turin

Il y a peu de temps, je vous parlais du magnifique Museo Egizio de Turin pour vous faire voyager dans l’Egypte Ancienne. Et pendant que j’y suis, j’en profite aujourd’hui pour vous parler d’un autre musée, fidèle à l’image culturelle de  Turin. Je vous rassure, Turin, ce n’est pas qu’une ville-aux-musées, mais ça j’y reviendrai très bientôt. Disons que le temps pourri d’hier et d’aujourd’hui me pousse à vous trouver des choses sympas à l’intérieur, si vous allez là-bas.

Je vous parle du Museo Nazionale del Cinema, dédié (comme son nom l’indique)… au cinéma !

Pour revenir au Musée du Cinéma en lui-même, celui-ci a été crée en 1941. A l’époque, il se trouvait au Palazzo Chiablese et fut transféré dans la Mole Antonelliana en juillet 2000.

Pour vous donner quelques chiffres, il s’agit certainement du plus grand musée d’Europe dédié au cinéma… 9 000 documents, 130 000 photos, 200 000 affiches, 7 000 films… Plus encore que cette collection impressionnante, le musée propose une vision à 360° du cinéma : ses origines, ses techniques, ses grands films… et comme si ce n’était pas suffisant, le musée joue aussi sur la modernité et l’interactivité grâce à des ateliers de découverte et autres pièces issues de blockbusters mondialement connus (Alien, Gremlins…).

La Mole Antonelliana

Avec ses 167 mètres de hauteur, la Mole Antonelliana fait partie du paysage architectural de Turin et vous ne pouvez pas la louper ! D’ailleurs, si vous venez à Turin par les airs, vous pourrez l’apercevoir de votre hublot, vous la reconnaîtrez rapidement. A l’origine, elle devait être une synagogue de seulement 47 mètres de hauteur, destinée à la communauté israélite turinoise. Sa construction avait été confiée à Alessandro Antonelli (d’où son nom), qui lui rajouta ainsi 120 mètres, suite à de nombreuses modifications.

La Visite du Musée

Sans exagérer, j’ai passé près de 3h dans ce musée. Signe qu’il y a beaucoup de choses à voir et qu’on ne s’y ennuie pas ! Et je peux même vous dire que je ne les ai absolument pas vues passer… Pour vous mettre l’eau à la bouche, quelques photos et le programme des réjouissances !

Les techniques du cinéma. Dès votre entrée dans la Mole, vous accédez à un grand escalier qui vous mène à de nombreux petits ateliers, pour petits et grands, pour découvrir les prémices du cinéma et notamment ces boîtes de fer travaillées où vous faîtes défiler une série de petites photos, des ombres chinoises…

Puis la visite se poursuite dans une salle gigantesque, le coeur du musée. Dès votre arrivée, vous remarquerez certainement les sièges au coeur de la salle pour vous allonger (comme à la plage)… et regarder le dôme de la Mole Antonelliana. Puis place à la diffusion de films sur 2 écrans géants et une mise en scène image & son fabuleuse sur le dôme lui-même.

La visite continue autour de ce coeur, en traversant une succession de petites salles, toutes différentes les unes des autres. En effet, chaque pièce est dédiée à une émotion ou un thème développé par le cinéma : l’amour, le surréalisme, le quotidien, l’espace, le mystère, l’horreur, la science-fiction…

La salle principale met aussi en lumière un escalier en colimaçon, qui semble vous mener jusqu’au haut du dôme. Pour vous accompagner dans votre périple, une ‘exposition de peintures et d’affiches, jusqu’au dernier étage. Cet à cet étage que vous trouverez une chronologie des « époques ciné » : du pop au rétro, le cinéma moderne et ses effets spéciaux. Pour vous en dire plus : il y a un atelier Matrix où vous pouvez jouer aux côtés de Keanu Reeves !

En montant ou en descendant ces escaliers, n’oubliez justement pas de vous arrêter au 1er étage où vous trouverez la majorité des ateliers de découverte : film d’époque à la Charlot, vol sur le vélo d’ET pour lui voler la vedette dans le film, tomber dans les précipices d’une cascade… et plus encore ! Mais ça, je ne vous le montre pas, ça vous gâcherait le plaisir… mais c’est à voir !

Et le petit plus : la vue panoramique

La construction du musée vous renvoie, tout au long de votre visite, à la belle hauteur sous plafond du dôme… alors on imagine facilement la frustration de ne pas en voir « plus ». Et bien oui, grâce à des ascenseurs situés à l’étage inférieur, vous pourrez vous rendre au-dessus du dôme et profiter de la vue panoramique de la Mole Antonelliana.

Attention, je préviens celles et ceux qui auraient le vertige. Les ascenseurs pour accéder au dôme sont eux aussi très modernes et tout en transparence ! Seulement tenus par des câbles, la cabine donne l’impression de flotter.  La vue panoramique se mérite, il faut croire ! Et attendez de voir Turin, son Pô et les jardins royaux…

Alors, en attendant de vous faire découvrir Turin et plein d’autres belles choses du Piémont, n’hésitez pas à vous y rendre pour un week-end culturel et ludique. C’est un bon plan super sympa et pas cher (7€ en plein tarif) et vous y penserez si les nuages déversent leur eau sur Turin avant de passer les montagnes !

Pour plus d’info, le site web (en français) : http://www.museonazionaledelcinema.it/quick_info.php?l=fr

.

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>