Mariage pluvieux, mariage heureux ?

Compte tenu de la météo de ces derniers jours, j’ai une pensée toute particulière pour les futurs mariés des mois passés et des semaines à venir. Ceux qui interrogent chaque jour la météo avec angoisse, qui espèrent que le ciel arrêtera bientôt son manège… C’est l’été oui, les gens veulent du beau temps pour aller à la plage et dans les parcs, mais eux, c’est pour vivre leur journée, avec un grand J.

Je me suis mariée en septembre l’année dernière.

Comme cette année, le temps était plus que changeant et n’annonçait pas des mois les plus ensoleillés pour l’été. Le résultat fut peut-être un peu moins catastrophique que cette année, mais on était loin du soleil estival. Au fond de moi, je me disais que ce n’était peut-être pas si mal : s’il faisait moche en juillet/août alors on aurait peut-être un temps magnifique en septembre. Un mariage ensoleillé, comme dans mes rêves, comme dans les films, comme sur toutes ces photos que je vois sur les blogs de mariage ou Pinterest.

Une semaine avant la date fatidique, la météo n’augurait rien de bon…

Pour notre lieu de réception, nous avions eu le coup de foudre au premier instant, pour l’atmosphère qui y régnait, et son grand parc. Impossible qu’on ne puisse pas en profiter en extérieur. Au fond de moi, je redoutais vraiment le temps qu’il y aurait pour notre jour à nous.

Le Jour J est arrivé. Pas stressée par l’événement en lui-même, j’ai hâte de retrouver mon futur mari et tous nos invités, hâte de vivre cette journée qui allait marquer notre vie. Ce matin là, il fait gris, le ciel est fermé comme jamais par d’épais nuages, il pleut. Pas le déluge, pas encore. Mon réflexe a été de me dire qu’il valait mieux qu’il pleuve à ce moment-là plutôt qu’au cocktail, en plein air. Après tout, entre la mairie et l’église… on passe son temps à l’intérieur et s’il pleut, on s’en fout un peu. Moi qui voulais un mariage avec du soleil et une brise de fin d’été… je m’en foutais finalement qu’il pleuve une grosse partie de la journée !

Pour nos photos à deux, la pluie tombe toujours. A l’abri d’un arbre, on ne sent plus trop les gouttes. On change de cadre et entre chaque pose, nos témoins se jettent vers nous pour nous amener les parapluies. Dans un coin de ma tête, je crains seulement d’être complètement trempée avant même d’arriver à bon port, pour la cérémonie.

Quelques temps plus tard, le rideau de nuages qui bloquait le ciel depuis le matin même, s’éventre pour laisser place à une pluie abondante et de grosses gouttes bien lourdes. Bon, ce n’est pas grave, on sera bientôt à l’intérieur. Tout le monde se rue dans l’église, et toi, ton mari et tout ton cortège, vous n’avez pas vraiment le choix : vous faites pareil. Oubliée donc l’image de la mariée qu’on voit passer la porte de l’église bien au loin.  Tant pis, ce n’est pas si grave. Je me marie avec mon homme, ce n’est qu’un détail.

Comme le veut la tradition, tous les invités sortent pour accueillir les mariés à la sortie. Mais à notre sortie, c’est surtout un arc-en-ciel qu’on voit, pas celui du ciel, celui des parapluies, de la horde de parapluies qui se dresse devant nous. Ce n’est plus une pluie abondante, c’est le déluge ! Ce sont des trombes d’eau qui se déversent sur nous, j’ai même l’impression qu’on nous balance des seaux du haut du clocher. En quelques minutes, ma robe et son costume s’imbibent d’eau.

Le temps ne s’améliore pas et force est de constater que le vin d’honneur n’aura pas lieu dehors mais à l’abri. Plus loin dans le parc, quelques tonnelles abritent les courageux qui veulent passer entre les gouttes. Malgré tous mes efforts, le bas de ma robe est sale, le carrelage fraîchement sali par la gadoue et les chaussures… mais ça aussi, c’est du détail. A ce moment-là, j’ai oublié la pluie. La pluie donne un peu de fraîcheur et avec le champagne et les nombreux convives qui s’agitent, ça fait du bien. Cette pseudo-galère nous empêche de nous éparpiller dans le parc mais elle permet aussi aux invités de se rapprocher. Comme s’ils se connaissaient déjà.

Pour les photos de famille, d’amis et compagnie, il faudra repasser. On fait quelques essais, mais la pluie se rappelle vite à nous. Peu importe, le buffet attend, les coupes sont pleines, c’est l’heure de passer à table et on a déjà de beaux souvenirs dans la boîte, et dans nos mémoires.

Mon mariage a été cette journée magnifique que j’attendais. Pas une journée parfaite mais une journée qui nous ressemble. Simple et authentique. Une journée faite de surprises, de moments forts… et de l’unique petit couac de la météo.

Parce qu’en vérité, des couacs à un mariage il y en a toujours.

Toujours.

Des imprévus, des erreurs, des confusions ? Des couacs. De très petits et parfois même de très gros, ceux qu’on constate en tant qu’invités et ceux dont on ne se rend même pas compte mais que les mariés nous confient quelques semaines après… et je l’ai vécu pour tous les mariages auxquels je suis allée. Les centres de table qui ne plaisent pas à la mariée, le traiteur qui oublie de servir le plat de remplacement à l’invitée végétarienne, les invités qui devaient être là mais qui sont à l’hôpital, l’ambiance insupportable d’invités qui ne croient absolument pas à l’union du jour, les chaussures-tortionnaires…

Alors la pluie, ce n’est rien.

Mieux encore, la pluie, ça s’oublie. Quasiment un an après, personne ne me parle du temps qu’il faisait. Quand j’en reparle, on me répond souvent que le mariage était tellement bien que la pluie, on s’en foutait, qu’on ne s’en souvenait même pas.

Le comble, c’est que le lendemain au brunch, il a fait un temps magnifique ! Il faisait bon, on a profité du parc et on a pris le temps de remercier tous nos invités un par un au moment de leur départ. Sans stress, sans pression, puisque l’orage était passé. C’était il y a un peu moins d’un an et mon mariage reste une de mes plus belles journées !

Et même si l’expression est réellement « mariage plus vieux, mariage heureux », nul doute qu’un mariage pluvieux sera un mariage heureux, comme tous les autres. Alors il pleuvra peut-être mais quoi qu’il arrive, ce sera une fabuleuse journée.

Ces deux magnifiques mariages pluvieux en sont de beaux exemples : Lake Tahoe rainy day weddinga beautiful disaster.

Retrouvez aussi toutes mes inspirations mariage sur Pinterest.
Sources Photo d’illustration :  Bridalguide.com 

.

1 comment to Mariage pluvieux, mariage heureux ?

  • Soso

    C’est vrai la pluie n’était qu’un détail car pour moi le souvenir que j’ai c’était un magnifique mariage : touchant, émouvant, spontané et tout dans la simplicité :)

Leave a Reply

  

  

  

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>