Découverte de Lanzarote

Voilà un moment que je n’avais pas posté sur le blog… Il était temps que ça change ! La faute aux préparatif de douces vacances et à l’impitoyable reprise du boulot sur fond de nombreux projets pro et perso. Le temps de ranger les valises et de trier les photos, de retrouver ses petits habitudes et  les vacances ont définitivement pris fin… il y a deux mois ! L’occasion de faire revivre le blog avec un joli billet voyages… sur ma découverte des Canaries !

Les Canaries, se sont ces îles espagnoles au larges des côtes Marocaines. Il y fait beau et doux toute l’année, même quand il fait un peu nuageux, on profite rapidement du soleil tellement les nuages sont vites chassés par les grands vents marins. A seulement 3h30 – 4h d’avion, c’est un bon compromis pour s’aérer l’esprit sans trop d’organisation : du farniente, une destination européenne où seule la carte d’identité suffit, du beau temps toute l’année.

Pour notre premier voyage là-bas, nous avons opté pour Lanzarote, l’île la plus au Nord. De ce que j’en avais lu, c’est l’île la plus volcanique et donc avec peu de végétation mais moins fréquentée que Fuerteventura et certainement plus dans ce qu’on recherchait. On m’avait dit qu’il n’y avait pas grand chose à visiter dans les Canaries. Si on y va plutôt pour du farniente à n’importe quel moment de l’année, ces îles sont aussi l’occasion de belles découvertes notamment grâce aux mises en valeur du territoire par Cesar Manrique. C’est parti pour un tour de l’île autour des 6 curiosités qui ont rempli notre semaine, histoire de vous donner envie d’y aller !

1. La Côte Ouest

Los Hervideros, ce sont des grottes volcaniques au bord de mer dans lesquelles les vagues s’engouffrent pour mieux en rejaillir et donner l’impression de gros bouillons. Les Salines de Janubio sont les plus grands marais salants des Canaries. Fidèles à ce que nous connaissons déjà, elles étaient très importantes pour l’île auparavant afin de produire du sel suffisant pour conserver les poissons etc. Aujourd’hui, elles sont toujours en activité. El Golfo est un village surtout connu pour sa lagune verte dont la couleur ne ressemble à aucune autre, due à la présence de nombreux organismes végétaux et à la forte concentration de sel. Une touche de couleur au milieu des roches volcaniques rouges et de la plage de sable noir.

2. Le parc National de Timanfaya

Le symbole même de l’activité volcanique à l’origine des îles Canaries ! Je vous conseille de choisir dès le départ un voyage de groupe en car pour la visite. Le parc n’est pas accessible aux voitures pour la visite des cratères et coulées de lave, du coup vous serez obligés d’abandonner votre voiture pour monter dans un car du parc (et faire une queue de dingue !). A cet endroit-là, vous pourrez découvrir 3 attractions ludiques sur la géothermie : des graviers brûlants, des herbes sèches prenant feu avec la chaleur impressionnante du centre de la Terre et des geysers de fumée !

3. La Geria

On le sait moins mais l’île de Lanzarote produit aussi de très bons vins, un peu chers mais primés internationalement. Les vignes font partie intégrante du paysage de Lanzarote : afin de protéger leurs pieds du vent, de petits murs de pierre sont construits autour de chaque plan. Compte tenu de leur forme arrondie, ils empêchent le passage de machines, les raisons sont donc cueillis à la main (pour une grande partie). Depuis quelques temps, les petits murs sont construits en ligne droite pour faciliter la récolte. Vins à déguster : Malvasia seco ou dulce.

4. Los Jameos del Agua

A la base, il s’agit seulement de grottes qui se sont formées suite à la grande éruption volcanique, emprisonnant au passage une petite pièce d’eau où vivent des crabes albinos uniques au monde (on les trouve seulement dans ces eaux-là), couramment appelés les Jameitos. La seconde curiosité du lieu, ce sont les aménagements faits par César Manrique pour valoriser Lanzarote : on y trouve une piscine (à contempler, aujourd’hui on ne peut plus s’y baigner), un bar et même un théâtre (caché dans la roche).

5. Le Jardin de Cactus

Toujours dans sa volonté de mettre en valeur son ïle, Cesar Manrique a crée en 1991 un Jardin qui rassemble une grande variété de cactus issus du monde entier. On y compte environ 7 000 cactus de plus de 1 000 espèces différentes. Pas besoin d’être un(e) passionné(e)  des plantes pour succomber, ce jardin est une beauté quoi qu’il arrive. Des cactus étonnants, gigantesques, trompeurs…

6. La Costa de Papagayo

Au Sud-Est de l’ile, c’est un paysage désert. De loin, ça nous paraissait très facile d’y faire un tour mais attention pour ceux qui seraient tentés d’y aller en claquettes, mieux vaut prendre des baskets (et une bouteille d’eau). Si vous voulez profiter d’une plage moins touristique que sur la côte, c’est l’endroit idéal. L’eau est turquoise, le sable propre et les plages peu fréquentées… mais ça se mérite ! Il faut marcher dans des chemins de cailloux et de sable, monter des dunes, arpenter des descentes rocheuses.

7.  Le Castillo del Aguila

Le Castillo ne se visite pas mais sa situation non loin de la Costa de Papagayo avec l’océan à perte de vue est tout simplement magnifique et mérite bien une petite photo. Il est juste à côté de la promenade qui longe la côte Sud de Lanzarote, idéale pour une promenade en bord de mer à pied ou à vélo.

* Conseils pratiques *

Avec tout ça, pas facile de savoir exactement où prendre son hôtel mais nous avons choisi d’aller à Playa Blanca, la station balnéaire plus récente, moins construite et surtout la plus au Sud, juste en face de Fuerteventura (qu’on aperçoit depuis la plage). Contrairement à Costa Teguise et Puerto del Carmen qui sont sur la côté Est.

Une semaine pour découvrir Lanzarote, c’est trop peu ; surtout si vous avez envie de profiter de la plage et de chaque point de vue. Parce qu’évidemment, il n’y a pas que ces 7 curiosités à voir mais bien d’autres encore : l’île de la Graciosa, la Fondation Cesar Manrique, le Mirador del Rio… Des spécialités à tester ou à ramener ? De la confiture de cactus (c’est vraiment super bon, un peu comme de la confiture de groseilles je dirais), de l’aloé vera, des sablés canariens, etc.

Bref, j’ai tellement aimé ces vacances aux Canaries que j’ai dans l’idée de faire toutes les autres îles avant de revenir à Lanzarote alors j’espère pouvoir très rapidement poster un nouveau billet sur Tenerfie ou Gran Canarie !

Bonne adresse : Hotel Volcan ***** à Playa Blanca, à quelques pas de la Marina Rubicon (ci-dessus).

L’Hôtel est construit comme un petit village canarien, en respectant l’architecture locale et donc bien loin des grosses bâtisses qui poussent partout en front de mer sur bon nombre de stations balnéaires. Les chambres sont grandes et comprennent toutes une petite terrasse (pas forcément vue sur la mer). Le personnel est super disponible et agréable, on est reçu avec un cocktail de bienvenue à l’arrivée, ça met vite dans l’ambiance. Enfin, en demi-pension, vous profitez d’un buffet matin et soir très varié et vraiment bon: moi qui suis végétarienne, je n’ai eu aucun problème à trouver mon bonheur avec des salades à composer moi-même, des oeufs brouillés frais à tomber, des viennoiseries maison, etc.

.

2 comments to Découverte de Lanzarote

  • Bonjour
    J’ai connu Lanzarote il y a 22 ans avec mon épouse. Lors de ce voyage là, nous avons décidé qu’un jour on viendrais y habiter pour le reste de nos jours. Bon, il y a 4 mois nous avons fait le pas et, même si on est pas encore tous les deux, tout le temps, on a déjà une adresse, justement à Playa Blanca.
    Lanzarote est une île que ne laisse pas indifférent. Soit elle attrape soit on aime pas du tout. Je vous invite, dans quelques semaines à visiter notre site d’information sur les Canaries. Vous pouvez aussi voir notre Facebook http://www.facebook.com/lesilescanaries. Et si jamais vous voulez retourner sur les Canaries n’hésitez pas à nous contacter pour vous éventuellement vous aider dans vos choix. Les Canaries sont des îles très différentes les unes des autres, mais toutes belles.

    Salutations depuis Playa Blanca

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>